Kim Dotcom officialise son parti politique, Internet Party, et propose une crypto-devise nationale pour la Nouvelle-Zélande

Le trublion de l’Internet, Kim Dotcom, connu notamment pour avoir été à l’origine du site de téléchargement (souvent illégaux) Megaupload, est de retour sur le devant de la scène et vient de lancer son propre parti politique en Nouvelle-Zélande : l’Internet Party.

Internet Party

Comme on pouvait s’en douter, l’Internet Party de Kim Dotcom, base son programme, visible ici, sur le numérique, et propose notamment de rendre Internet moins cher et plus accessible ainsi qu’un réforme du copyright.

Une autre mesure consisterait à créer une crypto-devise officielle pour la Nouvelle-Zélande.

La majorité des points évoqués seront précisés dans le manifesto du parti mais en attendant on peut se demander si Kim Dotcom est bien sérieux ou s’il s’agit juste d’un coup de communication comme il sait si bien les faire.

Décrypter les crypto-monnaies